Anne-Laure Bondoux - La vie comme elle vient - Ecole des loisirs, 2017 - 286 p. - 7.80€

viecomme

Quand leurs parents se sont tués dans un accident de voiture, Patty et Mado, les deux soeurs se sont retrouvées. Patty, l'aînée exhubérante et fêtarde se retrouve chargée de la garde de sa cadette, bonne élève et raisonnable. Le juge des tutelles a finalement accepté de ne pas les séparer. Mais Patty a un secret : elle est enceinte et part à Amsterdam pour se faire avorter. Le délai légal étant passé, elle décide de garder l'enfant. Les deux frangines partent comme prévu dans la maison familiale pour les vacances d'été. Mado va se retrouver malgré elle, mêlée aux mensonges de sa soeur qui lui a caché la vraie date prévue de l'accouchement. C'est elle seule qui va devoir gérer la naissance du bébé...

Réédition d'un roman de 2004. Je vous laisse lire ce que l'auteur a dit de ce livre. Pas besoin de vous dire que j'ai adoré cette aventure humaine hors du commun !

"Lors d’une rencontre dans un collège au sujet de mes précédents livres, une jeune fille m’a demandé pourquoi je ne mettais en scène que des héros masculins. J’ai été prise au dépourvu et cette remarque m’a fait réfléchir. Je me suis demandé ce que je pourrais raconter sur la féminité, et il en est sorti ce roman. 
Pour la première fois, j’ai utilisé directement une matière autobiographique, même si les évènements du livre sont déformés par rapport à ma « vraie vie ». J’avais envie de parler de la maternité, du rapport compliqué entre deux sœurs très différentes, du lien étrange qui se noue entre une mère et un bébé, du deuil et de la naissance. J’avais envie d’ancrer ce texte dans une réalité rocambolesque, de naviguer entre le noir du deuil et les tons pastel de la naissance. "