Jo Witek - Y a pas de héros dans ma famille ! - Actes sud junior, 2017 - 133 p. - 13.50€

heros

Mo a un exposé à faire pour l'école avec son ami Hippolyte. Quand celui-ci débarque dans l'appartement avec sa mère, Mo sent bien le malaise. Chez Mo, c'est l'effervescence, les amis qui débarquent n'importe quand, les enfants qui braillent. Quand Mo arrive chez Hippolyte, le contraste est rude : un mur de photos des héros de la famille les accueille. Mo commence à douter et son regard change sur les siens. Il a honte de sa famille, pas un seul héros, que des zéros, que des nuls ?

 J'ai adoré cette histoire ! Enfant, on passe tous plus ou moins par ce processus de comparaison : ma famille est moins bien que celle de mes copains. Dans ce roman, l'auteur donne la parole à Mo, ce bon élève qui, très sincèrement, doute de sa famille et souffre de son originalité. J'ai beaucoup aimé la façon dont Jo Witek montre que chacun a sa place même s'il ne répond pas aux standards de la bonne société. Le maître-mot de ce roman, c'est l'amour qu'on porte aux autres, peu importe la grosseur du porte-monnaie. Cela est dit avec beaucoup de finesse et sans leçon de morale. Les personnages sont attachants car on prend le temps de les connaître. Un livre rythmé, intelligent, souriant, bref : à conseiller dès la 6e.