Olivier Gay - Le noir est ma couleur - Rageot, 2014 - 310 p. - 11.90€

noir2

Manon appartient à une famille de mages. Elle a des pouvoirs extraordinaires mais vit sa vie de lycéenne humaine sans se faire remarquer. Mais un jour, elle est attaquée par une Ombre et ne doit sa survie qu'à l'intervention d'Aexandre. Le jeune homme n'était pas là par hasard, il avait fait le pari avec des copains de séduire la jeune fille. Il est loin de se douter de la vraie nature de Manon...

J'ai découvert l'auteur par ses polars pour adultes aux titres originaux "Les talons hauts rapprochent les filles du ciel" ou "Mais je fais quoi du corps" avec un héros enquêteur vendeur de cocaïne, John-Fitzgerald, surnommé Fitz qui se met toujours dans des situations improbables. Je retrouve ici le même humour un peu décalé et j'ai très envie de proposer cette série à mes collégiens. Dans ce premier tome, on fait connaissance des 2 principaux protagonistes, Manon, adolescente aux pouvoirs magiques qui doit concilier ses études au lycée et son statut un peu particulier. Et Alexandre, pas le gendre idéal, plus intéressé par l'alcool et les bars que par les bancs du lycée. Mais les événements vont les obliger à se cotoyer. Déjà 5 tomes, j'ai du retard à rattraper !