Xavier-Laurent Petit - Le fils de l'Ursari - Ecole des loisirs, 2016 - 269 p. - 15.80€

ursani

Ciprian et sa famille sont des montreurs d'ours. Ils parcourent les villages, vivant de petits larcins et du spectacle. Mais certains villageois ne voient pas leur venue d'un très bon oeil. Menacée, la famille décide de partir à Paris,grâce au prêt d'argent de deux trafiquants. Arrivés dans la capitale française, ils doivent "travailler" pour rembourser. Le père, Daddu, devient ferrailleur. M'man et Véra sont mendiantes professionnelles tandis que Dimetriu, le grand frère, devient piclpocket. Ciprian, quant à lui, alors qu'il devrait ramener aussi sa part d'euros, est subjugué par la scène qu'il observe au jardin du Luxembourg : des joueurs d'échecs. Il passe ses journées à les observer...

Encore un magnifique roman de XL Petit !! On y découvre l'envers du décor : on les croise pourtant souvent ces Roms mais qui peut s'imaginer qu'ils sont aussi victimes, victimes de trafiquants qui exploitent leur détresse ? Cette histoire est remplie d'espoir et d'optimisme. Ciprian montre des capacités extraordinaires et grâce à Madame Baleine et Monsieur Enorme, deux joueurs d'échecs au grand coeur, il va pouvoir devenir maître de son destin et quitter une vie de soumission et de pauvreté. Il y a beaucoup d'humour dans ce récit : Ciprian, qui apprend le français, déforme les mots avant de prendre le taureau par les cornes et d'apprendre par coeur le dictionnaire ! Un roman plein de sourires et d'émotions, superbe ! A conseiller dès la 4e.