Eric Sanvoisin - A la belle étoile - Le Muscadier, Rester vivant, 2018 - 76 p. - 9.50€

belle-etoile

Yaëlle a un grand frère handicapé, Pierrot. Un matin, elle lui propose de l’accompagner à l’école. Mais tout ne se passe pas comme prévu et lorsqu’on se moque de lui, le jeune homme perd tous ses moyens. Alors il fugue et s’égare dans la ville, où il rencontre la Dame, qui vit dans la rue et dans un château en carton. Justine est SDF et Pierrot devient son ami...

J'ai beaucoup aimé la simplicité de ce roman et des sentiments exprimés. Pierrot apprécie Justine et veut l'inviter pour un goûter et alors ? Elle est SDF mais il ne sait même pas ce que cela veut dire. Pour lui, c'est une fée qui vit dans un château. Mais comme la vie n'est pas toujours simple comme un roman, la fin de l'histoire permettra aussi aux lecteurs de réfléchir...