Marie Chartres - Les petits orages - Ecole des Loisirs, Medium, 2018 - 302 p. - 7.80€

orages

Moses a eu un accident de voiture il y a plusieurs mois. Sa mère et lui n'en sont pas ressortis indemnes. Fauteuil roulant pour elle, jambe blessée pour lui. Mais il y a aussi toute la douleur qu'on ne réussit pas à exprimer...Au lycée, l'arrivée de Ratso, un Indien, alors que Moses est en plein exposé sur les réserves indiennes, va bousculer le jeune homme. Ratso a lui aussi des colères bien enfouies, des cicatrices douloureuses. Ces deux-là vont avoir tout le temps d'apprendre à se connaître, sur la route qui mène à Pine Ridge, là où Ratso qui veut rendre visite à sa soeur, emmène Moses.

Cette réédition d'un roman paru en 2016, avec une nouvelle couverture, me permet de découvrir ce magnifique livre passé aux oubliettes à sa sortie. On ne saura pas grand chose de l'accident de voiture mais on plonge au coeur des souffrances de Moses et de Ratso et c'est bien là le plus émouvant. L'association de ces deux écorchés vifs est bouleversante. Lors de leur épopée en voiture, c'est à tour de rôle qu'ils se confient, les silences étant aussi parlants que les confessions. L'arrivée, épique, au rendez-vous avec sa soeur m'a scotchée. Un roman flamboyant à l'image de la sublime couverture de cette nouvelle édition. A ne manquer sous aucun prétexte. Dès la 3e.