Hervé Mestron - Le temps des râteaux - Editions Zinedi, 2018 - 136 p. - 14.90€

cv-le-temps-des-rateaux-1

Edouard fait le désespoir de sa mère : il reste des heures enfermé avec ses jeux vidéos. Le médecin conseille une méthode radicale : confiscation des appareils électroniques et marche tous les jours. Edouard n'a donc pas le choix : c'est à pied qu'il ira donc au lycée. Sa mère est sympa : elle lui trouve un petit boulot pour qu'il puisse gagner un peu d'argent en marchant. C'est ainsi que le jeune homme promène régulièrement Princesse Butterfly, un Yorkshire. Un chien pas comme les autres, puisque cette petite bête se met en tête de lui prodiguer quelques conseils, notamment sur sa vie amoureuse, désertique...

Voilà un roman original qui donne le sourire ! Edouard est un ado typique, boutonneux, peu enclin aux activités autres que celles nécessitant un écran. Et il possède un humour très second degré qui fait qu'on ne peut pas lui en vouloir. J'ai beaucoup aimé le style du roman : léger sans être vulgaire, amusant sans être facile. Dans la ligne droite des autres romans d'Hervé Mestron : phrases bien ciselées et répliques bien senties. Les thèmes sont actuels et traités avec finesse, sans gros sabots : addiction aux écrans, quête d'identité, relations amoureuses...Je ne vous en dis pas trop ! Belle découverte, à conseiller dès la 3e.

 

En même temps, je découvre les éditions Zinédi que je ne connaissais pas du tout. Et vous ? 

http://www.zinedi.com/

"Pourquoi ce nom de « Zinedi » ? parce que notre maison, qui a vu le jour en 2002 ne publie que des inédits… question de liaison… non dangereuse. Généralistes, curieuses, les éditions Zinedi choisissent les livres qu’elles publieront au gré de l’émotion, de la joie, de l’étonnement, du plaisir qu’ils auront suscité auprès de ses premiers lecteurs.L'éclectisme est dans notre ADN, aussi publions-nous différents genres, sans nous enfermer (surtout pas) dans un seul, pourvu que les textes soient de qualité, qu’ils n’aient jamais été publiés et qu’ils emportent notre enthousiasme.

Nous publions désormais 6 titres environ par an et nous nous attachons à les suivre au fil du temps… Les livres publiés par Zinedi ne sont pas des denrées périssables et nous défendons toujours nos titres plusieurs années après leur sortie, même si ce n’est pas dans le cadre d’une « rentrée » littéraire. Pour Zinedi, rentrée ou pas rentrée, la lecture, c’est tous les jours.

En 2014, nous avons lancé un nouveau label, Publédit autour de deux axes principaux :
- la réédition de grands romans oubliés du XIXe siècle,
- l’édition d’œuvres de non-fiction.

En 2016, Zinedi a signé avec GEODIF pour la diffusion de son catalogue, qui est désormais distribué par la SODIS."