Arthur Ténor - La théorie du complot - Scrineo, 2017 - 173 p. - 10.90€

complot

Sébastien est plutôt un solitaire. Il passe beaucoup de temps dans sa chambre, sur internet. Juste après les attentats du 13 novembre, il lui vient une idée de génie : créer sous pseudo, un site d'informations plus ou moins sérieuses pour faire le buzz autour de rumeurs. Mais cette initiative le met sur le chemin de Lucidas, un mystérieux correspondant qui lui propose de l'argent pour publier des photos...

Arthur Ténor a déjà publié des romans sur des thèmes d'actualité, des sujets qui font débat dans notre société : "Je suis Charliberté" sur la liberté d'expression ou "Guerre des idées au collège" sur la laïcité. Ce dernier livre est dans cette lignée. L'auteur montre très clairement la dérive progressive d'un projet anodin, voire au départ plutôt amusant, vers ce qui s'apparente à une campagne de propagande dangereusement menée en sous-terrain par des groupuscules obscurs. Le récit est prenant et réaliste car on reconnaît en Sébastien nombre d'ados un peu naïfs, capables de se laisser manipuler. Sa copine Hespérie, la voie de la sagesse, essaie bien de le dissuader de continuer mais en vain. Les derniers chapitres ramènent brutalement Sébastien à la réalité de ses actes. Un livre qui ne se veut pas être une leçon de morale mais qui démonte bien les mécanismes d'une forme d'embrigadement. A mettre entre toutes les mains, dès la 4e.