Tous les ans, je propose à mes collégiens une heure du conte sur le thème de Noël, juste avant les vacances. La difficulté, c'est de trouver chaque année de nouvelles histoires car j'ai mes fidèles. Et les jeunes ont de la mémoire !!

Voilà mes dernières trouvailles, en provenance directe du salon du livre jeunesse de Montreuil, version 2017.

 

lettres-timbrees-au-pere-noel

Elisabeth Brami et Estelle Billon-Spagnol - Lettres timbrées au Père Noël - Talents hauts, 2017 - 15€

lettres-timbrees-au-pere-noel (2)

Arthur ne comprend pas qu'à cause de la crise, il n'aura pas tous les cadeaux de sa liste. Emile ne veut qu'une seule chose, que le Père Noël arrête les guerres. Liana voudrait savoir comment il fait pour lire les lettres dans toutes les langues du monde...

Un petit bijou, superbement illustré. Des lettres tendres, humoristiques, sacarstiques, émouvantes : je vais me régaler à lire ces missives. Et si je demandais à mes loulous d'écrire la leur ? 

 

 

Ole Könnecke - Elvis et l'homme au manteau rouge - De La Martinière jeunesse, 2017 - 12.50€

elvis

"La veille de Noël, Elvis, un garagiste aux allures de rockeur, se retrouve nez à nez avec un homme en manteau rouge. Le barbu vient d’avoir un accident de traîneau alors qu’il doit impérativement aller au travail. Elvis, lui, n’a pas l’intention de travailler aujourd’hui, plus soucieux d’allumer son sapin en kit. Sans s’attarder sur le look étrange du vieux bonhomme, Elvis rechigne, bougonne, mais tente de réparer le véhicule… sans succès ! En même temps, un traîneau n’est quand même pas un engin bien pratique…"

J'ai craqué pour cette histoire un brin loufoque autour d'un mystérieux homme au manteau rouge dont personne ne se souvient du nom ! De quoi mettre un peu d'humour dans la magie de Noël !

 

 

Thierry Dedieu - Un Noël pour le loup - Seuil jeunesse, 2017 - 18 €

loup

"C’est l’histoire d’un loup triste et solitaire, qui n’a jamais connu les joies d’un Noël entre amis. Pour se faire pardonner ses errements d'autrefois, il décide d’organiser un réveillon où il invite ses proies habituelles. Le jour dit, un banquet somptueux attend les animaux de la forêt. Il y a des plats végétariens et même des cadeaux ! Mais bizarrement, personne n’ose s’aventurer à cette table dangereuse. Désolé, le loup décide alors d’improviser une grande fête… tout seul !"

Toujours admirative du travail de Thierry Dedieu, je ne suis pas sûre d'être capable de lire cette histoire à voix haute sans verser une petite larme. On a beau savoir que le loup n'est pas un gentil, on ne peut rester insensible à sa solitude, à son désarroi, en ce jour de Noël...Une leçon de vie ? On récolte toujours ce que l'on a semé ? A méditer avec les élèves...