Catherine Cuenca - Il faut gagner la bataille de Verdun - Oskar éditeur, 10 jours pour changer le monde, 2016 - 121 p. - 12.95€

verdun

Benoît vivait avec sa grand-mère près de Verdun quand leur maison a été détruite. Max arrive, en train, de Sarre pour se battre alors que son père et son frère sont morts au combat. Ce sont encore des enfants, un Français, l'autre Allemand mais ils vont se retrouver au coeur des combats, en décembre 1916, à Verdun. 

Non, ce n'est pas ENCORE un roman sur la Grande Guerre. C'est une superbe histoire de rencontre et d'amitié entre deux jeunes qui auraient dû être ennemis. Une belle preuve d'humanité dans un monde qui, à l'époque, au milieu des tranchées, n'en contenait pas beaucoup. L'auteure ne cache d'ailleurs pas la violence des affrontements et la douleur des blessés. Cette histoire permettra à nos collégiens de s'identifier aux personnages et donc de mieux comprendre la Première Guerre Mondiale.