Charlotte Bousquet - Ce feu qui me consume - Rageot, In love, 2015 - 172 p. - 10,50€

feu

Armando est à Florence lorsque, lors d'une soirée, il rencontre Violetta, une jeune fille qu'il avait déjà eu l'occasion de rencontrer quelques mois auparavant. Il tombe sous le charme mais Violetta semble proche d'un certain Livio dont elle s'occupe des chevaux. Les amis d'Armando le dissuadent de poursuivre mais le jeune homme est subjugé par le mystère qui émane de Violetta. Il veut découvrir ce qu'elle cache...

J'ai acheté quelques exemplaires de ce roman pour le collège à l'occasion de la venue de Charlotte Bousquet. il n'aura pas fallu longtemps pour que les élèves repèrent et me réclament ce roman ! Il faut dire que la couverture ne laisse pas indifférent. Mais les lecteurs seront sans doute surpris, comme je l'ai été, par le récit à l'intérieur. On est loin d'une romance à l'eau de rose ! Ce roman est paru dans une nouvelle collection de chez Rageot qui annonce "les histoires d'amour sont éternelles". Les auteurs  s'inspirent d'un classique de la littérature sur le thème de l'amour et écrivent une histoire d'aujourd'hui avec de jeunes héros adolescents. Ici, il s'agit de "La dame aux camélias". Charlotte Bousquet réussit haut-la-main le challenge de moderniser l'histoire. Le cadre, Florence, est original. Les relations entre Armando et Violetta complexes : on passe de la passion à la jalousie, de la sérénité à l'inquiétude...Les passages sur la passion du cheval de Violetta régaleront les passionnés. Mes élèves du "club cheval" qui vont rencontrer Charlotte Bousquet vont adorer !