Marie-Aude Murail - Maïté coiffure - Ecole des loisirs, 2015 - 227p. 

maite

Louis est en classe de troisième et doit trouver un stage d'observation d'une semaine. Sa grand-mère lui propose d'en parler à sa coiffeuse qui cherche des apprentis. D'abord sceptique, Louis finit par accepter et se présente chez Maïté. C'est le coup de foudre quasi immédiat. Louis rencontre la patronne, une femme qui le prend sous son aile car Louis ressemble très fort à son fils Etienne. Puis il fait la connaissance de Fifi qui l'initie aux subtilités de l'art de la coiffure. Il y a aussi Clara qui vit une situation personnelle difficile et Garance, à peine plus âgée que lui, qui prépare son CAP. Mais Louis va devoir faire face à un adversaire de taille, son père, chirurgien, qui ne veut pas que son fils s'abaisse à travailler dans ce salon...

Ce roman, paru en 2004, a obtenu de nombreux prix. J'en avais entendu parler mais bizarrement il n'était jamais arrivé jusqu'à ma PAL. Heureusement, l'Ecole des Loisirs réédite certains de ses titres et voilà, je viens de terminer "Maïté coiffure". Je suis une grande fan de MA Murail depuis que j'ai découvert "Oh boy !". Je ne comprends pas comment j'ai pu passer à côté de ce livre. J'ai été très touchée par la détermination de Louis. On sent tout de suite qu'il a un véritable coup de foudre pour le métier de coiffeur mais il doit affronter son père. Chaque personnage a une histoire personnelle bouleversante : l'absence d'un enfant, un amour caché, la violence conjugale...Mes yeux se sont mouillés plusieurs fois et je ne pense pas que ce soit dû à mon allergie aux acariens. Une superbe histoire qu'on devrait faire lire à tous les enseignants de 3e au moment des choix d'orientation des élèves !

Autre réédition : Simple du même auteur. L'histoire de Kléber et de son frère, déficient mental ou idiot comme il le dit lui même.

simple

Kléber entre dans un prestigieux lycée parisien mais ne veut pas abandonner son frère de 22 ans dans une institution. Ils finissent par trouver une colocation. Mais comment les autres vont-ils accepter Simple ? 

Un petit bijou d'humour et de tolérance !