Xavier-Laurent Petit - Maestro - Ecole des loisirs, Medium, 2015 - 217p. 

maestro

Saturnino est cireur de chaussures dans la rue. Il vit seul avec sa petite soeur Luzia depuis la mort de ses parents. Les conditions de vie sont dramatiques : pauvreté mais surtout violence des forces de l'ordre. Dans cet enfer, Saturnino va rencontrer celui qui prend l'allure d'un sauveur : un vieil homme qui l'emmène dans son école et lui fait découvrir la musique et les instruments...

Les rééditions de l'école des loisirs ont une vertu : nous faire découvrir des romans que l'on avait oubliés (ou jamais connus) ! J'aime beaucoup les oeuvres de Xavier-Laurent Petit et celui-ci m'a bouleversé. Comme d'habitude, c'est toujours superbement écrit. Le personnage du vieux chef d'orchestre est magnifique : j'ai été touchée par sa simplicité, sa modestie mais surtout par la façon très naturelle dont il apprend la musique aux enfants. La description des effets des notes, les sentiments qu'elles procurent, ferait craquer n'importe qui et donne envie de se remettre à la pratique d'un instrument. Il y a aussi un fond politique, un régime violent qui opprime les plus faibles, un chef d'état insensible, ce qui donne une atmosphère pesante au récit, en contraste à l'insouciance dans l'école de musique, cette bulle de liberté pour des enfants abandonnés. Tous ces mots semblent bien fades face à la richesse de cette histoire exceptionnelle. A découvrir absolument, à offrir à tous les amoureux de la musique mais aussi surtout aux autres !