Alice de Poncheville - Nous, les enfants sauvages - Ecole des loisirs, 2015 - 407 p. - 19.50€

Blog

Linka vit dans un foyer pour orphelins avec sa soeur Oska. La vie n'est pas facile : à l'extérieur, les humains sont menacés par un virus qui a tué tous les animaux et à l'intérieur, Mme Loubia gère d'une main de fer son établissement, laissant peu de liberté aux enfants. Heureusement, il y a quelques lueurs d'espoir : l'amitié avec Milo et la découverte d'un animal aussi mystérieux qu'attachant, Vive...

Une histoire magnifique qui mêle science-fiction (un soupçon), amitié et solidarité, quête d'un monde meilleur, résistance à l'oppression...Les personnages sont incroyables. Linka et Vive forment un duo extraordinaire, au premier sens du terme. Milo est un garçon prévenant et attentif à ses amies. Les adultes rencontrés sont soit horribles comme la directrice qui semble sans coeur ou mystérieux comme Jonas et Luigi.

Bref, j'ai été happée par cette aventure, un mélange de Bottero et de Mourlevat, la recette d'un roman qu'on ne lâche plus !