Le mois de juillet en Vendée est traditionnellement un mois riche en lectures ! 33 livres lus au total sur des thèmes très différents.

Voici les livres que j'ai lus et appréciés, mes premiers compte-rendus sur le thème de l'Histoire, contemporaine ou plus ancienne.

 

Raphaëlle Bacqué – Richie – Grasset 2015

richieRichie, c'est Richard Descoing, le directeur de Sciences Po à Paris. Etudiant discret, il finit 10e à l'ENA. On suit son ascension depuis le Conseil d'Etat jusqu'aux cabinets ministériels. Mais on découvre aussi d'autres facettes d'un personnage complexe : homosexuel affirmé qui fréquente les milieux gays de la capitale mais qui finit par épouser une femme, homme de pouvoir qui se crée des réseaux chez les francs-maçons, à l'étranger, à gauche comme à droite, militant à Aides après avoir vu ses amis mourir du sida dans des services hospitaliers inadaptés...

 Une biographie passionnante qui montre, à la fois un homme fort, au milieu des puissants mais qui met en avant aussi les faiblesses d'un homme fragile qui mourra seul dans une chambre d'hôtel...

 

 

 

 

Françoise Chandernagor – Vie de Jude, frère de Jésus – Albin Michel 2015

judeJude est le dernier des frères de Jésus. Il raconte son admiration pour son frère aîné, comment celui-ci quitte la famille pour aller prêcher mais surtout après sa mort comment lui, le petit dernier, va rejoindre les disciples de Jésus et comment un autre de ses frères, Jacques, prendra en main les premières communautés.

 C'est à partir de sources historiques et de textes bibliques que l'auteur nous raconte sous forme de fiction, de pseudo évangile, ce qu'a pu être la vie de Jude. J'ai particulièrement aimé les descriptions des scènes de vie quotidienne et des relations entre les frères. Le petit dossier en annexe explique comment les frères de Jésus étaient mentionnés très naturellement dans les premiers textes, mais aussi comment incidemment, la virginité de Marie a été érigée en dogme et par le même coup les frères de Jésus sont devenus...ses cousins !

 

 

 

Jérôme Garcin – Le voyant – Gallimard 2014

voyantJacques Lusseyran a perdu la vue à 8 ans mais il a développé ses autres sens et gardé une sensibilité incroyable à la nature et aux autres. Jérôme Garcin raconte le destin extraordinaire de cet homme, résistant à 17 ans (on se servait de son flair pour recruter de nouveaux combattants), déporté à Buchenwald où dit-il, il a appris « à aimer la vie ».

Une belle leçon...

 

 

 

 

 

Fabrice Humbert – Eden utopie – Gallimard 2015

edenL'auteur raconte la vie de sa famille, des bourgeois qui ont fréquenté le pouvoir en France après la 2e guerre mondiale. Les péripéties familiales croisent donc la grande Histoire, les coulisses de la République mais aussi les faits divers tragiques avec la participation d'une des filles au groupe terroriste Action Directe.

Un bon résumé de l'histoire de la France au 20e siècle par le biais de destins atypiques.

 

 

 

 

 

 

Marceline Loridan-Ivens – Et tu n'es pas revenu – Grasset 2015

revenuMarceline s'adresse à son père avec qui elle a été arrêtée et déportée. C'est sa force de conviction, quand il lui a dit qu'elle s'en sortirait, qui l'a poussée à ne pas se laisser mourir et à survivre. Elle raconte les camps mais aussi le douloureux retour, le poids de l'absence et l'incompréhension de ceux qui n'ont pas vécu la même chose.

Témoignage très fort sur les camps de concentration mais surtout superbe lettre d'amour à un père qui n'est pas revenu.

 

 

 

 

 

Jean-Marc Parisis – Les inoubliables – Flammarion, 2014

inoubliablesL'auteur découvre une photo de 5 enfants juifs, réfugiés à la Bachellerie. Ce village, il le connaît. C'est celui de son enfance. Pourtant, personne ne lui a jamais raconté ce qui s'était passé pendant la 2e guerre mondiale. JM Parisis mène donc ses recherches et retrouve l'un de ces enfants, Benjamin Shupack.

L'auteur, sur les vœux de Benjamin, n'a inséré aucune fiction dans ce livre. Les éléments sont donc rapportés d'après les lectures de l'auteur ou les témoignages recueillis.

Un récit terrible où l'on découvre des Français courageux ou indifférents, résistants ou dénonciateurs. Et des enfants, victimes de la barbarie nazie...

 

 

 

 

Jean-Guy Soumy – La promesse – Robert Laffont, 2015

promesseCamille vient d'apprendre la mort de Jeanne. Il avait 15 ans quand il lui a fait la promesse de l'épouser mais sa mère a tout fait pour les séparer. Camille appartient à une famille de négociants et les bonnes mœurs ont une grande importance. Camille est convoqué par le juge pour représenter Jeanne, dans un procès où elle est accusée de s'être homicidée elle-même. Camille part sur les traces de la jeune fille pour mieux comprendre son geste et finit par décider de plaider la folie, seule solution pour que Jeanne est une sépulture chrétienne...

 

Livre incroyable basé sur un contexte historique réel. Camille prend la place de Jeanne, la morte, et devient son corps et sa voix. Les passages où la jeune fille lui parle sont très prenants. A la fois roman historique et roman d'amour, cette histoire est bouleversante.