Gilles Abier - Comment je me suis débarrassé de ma mère - Actes sud junior, 2015 - 122 p. - 12€

abier

Sa mère est un peu spéciale : elle s'immisce dans sa vie, accumule les amants et les harcèle, finit par mettre le feu aux affaires du dernier. Elle joue au tennis et trouve que sa mère est trop pesante. Elle va même jusqu'à désavantager son adversaire. Lui la trouve moche, bête et pauvre. Elle a fait une erreur en acceptant sa mère sur Facebook. Leur point commun : vouloir se débarrasser de celle qui les a mis au monde...

Waouh, la vache ! Il n'y va pas mollo Gilles Abier. Ces histoires sont noires, noires, noires ! Mais j'ai beaucoup aimé ce parti pris. Les adolescents sont parfois impitoyables avec leurs parents. Ceux de ce recueil mettent leurs désirs d'élimination à exécution : il font preuve d'ailleurs de beaucoup d'imagination !! A la lecture, on oscille continuellement entre petit sourire en coin et air offusqué. Les sentiments des personnages principaux sont d'ailleurs souvent partagés : ils reconnaissent quand même quelques qualités à leur mère même s'ils ne souhaitent qu'une chose, l'éliminer de leur vie !