Gilles Abier, Antoine Dole - Salut, hikaru / konnichiwa, martin - Rouergue, Boomerang, 2015 - 43 p. - 6€

hikaru

L'institutrice de Martin a eu une drôle d'idée, faire correspondre ses élèves avec des enfants des quatre coins du monde. Martin est un peu perplexe quand il découvre sa lettre. Des signes bizarres remplissent la feuille...

Hikaru, de son côté est la seule à avoir voulu un correspondant étranger, un Français, pour faire plaisir à sa grand-mère qui a beaucoup voyagé en Europe. La petite fille ne sait pas vraiment quoi écrire...

La collection Boomerang s'enrichit d'un nouveau titre et nous dévoile un duo talentueux. Gilles Abier et Antoine Dole sont des noms méga connus et appréciés adulés par leurs fans en délire des amateurs de littérature jeunesse.

La voyageuse que je suis a beaucoup aimé ces 2 textes qui mettent l'accent sur le mystère de la découverte d'un pays et de ses traditions. On ne comprend pas forcément tout dans un pays, on maîtrise rarement la langue, comme Martin qui ne comprend pas tous les signes sur sa lettre mais...

"Avec le point d'exclamation tout au bout, ça ressemble à une envie pressante d'apprendre à se connaître."

Hikaru ne traduira pas sa lettre sur les conseils de son professeur: "laisse-le voyager jusqu'à toi".

Oui, j'ai vraiment aimé ce qui se dégage de ce p'tit bouquin : la curiosité, l'universalité des sentiments humains, les points communs improbables (ah, les étiquettes de fromage...ma soeur faisait collection de couvercles de camembert, mais je m'égare là !).

Et surtout, ce livre m'a donné envie de repartir à la découverte du monde et de ses habitants.

De retrouver ces gens qui, au hasard des rencontres, nous prouvent que l'Homme n'est pas différent qu'il habite en Europe, en Afrique ou ailleurs.

On peut mettre des chaussons pour aller aux toilettes ou manger par terre, il y a des éléments immuables et universels : des sourires, des gestes, des mimiques qui ne trompent pas !

Une très belle invitation au voyage, à la tolérance et à l'amitié...