Charlotte Bousquet - Saison rouge - Oskar éditeur, Court Métrage, 2015 - 61 p. - 6€

saison

Kenza aimerait quitter le Maroc pour découvrir le monde. Nabil envisage d'aller au Canada et elle l'accompagnerait bien. Mais un voisin surprend leur baiser et la honte tombe sur la famille. Il ne reste qu'une solution : Kenza devra épouser Mouloud qui habite en France et qui a besoin d'aide pour s'occuper de ses parents et de son fils. Kenza ne peut se résoudre à vivre de cette façon...

J'ai été particulièrement touchée par ce texte court mais très fort sur le mariage forcé. On lit de temps en temps ces témoignages de filles qui y ont échappé de justesse ou malheureusement de copines qui n'ont plus de nouvelles de leurs amies parties pour les vacances au bled et qui ne reviendront pas, casées de force avec des hommes souvent plus vieux qu'elles. L'enfermement, le manque d'avenir, les désillusions, les rêves qui s'envolent, tous ces sentiments éprouvés par Kenza sont très justement décrits. On souffre avec Kenza, on espère avec elle...Un roman superbe pour sensibiliser nos ados au sort de nombreuses femmes dans le monde.