Endre Lund Eriksen - L'été où papa est devenu gay - Editions Thierry Magnier, 2014 - 284 p.

été

Arvid passe les vacances au camping avec son père. Il y rencontre Indiane, une fille de son âge avec qui il se noue d'amitié. Mais s'il y a bien une chose à laquelle il ne s'attendait pas, c'est que son père soit attiré par celui de son amie. Tous les deux vont essayer de séparer les deux homos par tous les moyens...

Le pari engagé n'était pas gagné d'avance : faire rire autour de l'homosexualité, surtout dans une époque où l'homophobie est latente. Et bien, c'est réussi car jamais on ne se sent mal à l'aise et l'histoire est réellement bien écrite. Elle met en avant tous les préjugés habituels sur les gays, côté habillement, musique, allure...mais évidemment, dans la bouche d'Arvid et d'Indiane qui aiment leurs pères, cela fait sourire ! On retrouve l'humour potache des ados (pour commencer, Arvid se confie au livre d'or des toilettes, cela donne le ton) et bien sûr les occupations traditionnelles d'un été en camping, veillée, baignade et jeux dans la tente. Mais au-delà, il y a les relations entre un fils et son père,  un père qui aimerait bien avoir un peu de temps pour penser à lui, un fils qui a du mal à accepter que son père soit de nouveau heureux après la séparation, tout simplement...