De retour de Montreuil,

voici les moments forts de 4 jours au salon,

quelques images qui resteront gravées...

  • des auteurs disponibles, souriants accordant du temps à leurs lecteurs : la star, Erik L'Homme qui enchaîne les files interminables chez Rageot et Gallimard et qui (me) sourit tout simplement dans les escaliers...
  • des éditeurs ravis de présenter leurs nouveautés : mon prix de l'enthousiasme va à Sarbacane et son représentant de la collection Exprim'. Mais mention spéciale à la sympathique demoiselle qui m'a aidée à patienter Rue du Monde alors que j'attendais Alain Serres pour une dédicace : lequel m'a confié que j'avais assisté en direct à la naissance d'un nouveau livre !
  • quelques rencontres inattendues avec des collègues profs docs de tous les coins de France
  • le parquet envahi de livres tous les soirs chez Popo (merci pour sa patience ! Et vive la Coupe Davis qui nous a permis à chacune de vivre notre passion ce week-end...)

Morceaux choisis...

 

Vendredi 3 décembre

Rencontre avec Alan Snow, auteur et illustrateur anglais de "Au bonheur des monstres" (que j'avais adoré!) et "La galère des monstres" pour lequel il est en dédicace au salon.

Il est accompagné de sa sympathique traductrice, Rose Marie Vassalo. L'auteur parlant peu français et moi peu anglais, la conversation s'engage avec Rose Marie qui m'explique les mystères de la traduction et la complexité de transcrire ce genre d'ouvrages foisonnant de termes spécifiques issus de l'imagination de l'auteur. Elle est aussi la traductrice des "Orphelins Baudelaire". Elle regrette, par ailleurs, que les noms des traducteurs soient si rarement évoqués dans les critiques, n'acceptant pas l'excuse souvent donnée du problème de place dans l'article !!

Pendant ce temps, Alan Snow s'applique sur ma dédicace, une véritable oeuvre d'art, unique...Merci Alan !!

IMGP7020

 

IMGP7021

 

 

IMGP7022

 

IMGP7023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux éditions du Rouergue, je suis particulièrement ravie de discuter avec Anne Percin dont le roman « L’âge d’ange » à l’Ecole des Loisirs m’avait bouleversée. Elle reconnaît que les thèmes abordés dans ce livre ont parfois suscité les critiques mais est ravie d’apprendre que je n’hésite pas à le recommander à mes lecteurs au CDI .

L’auteur elle-même  avoue avoir pleuré en écrivant ce texte mais me promet que je n’aurai pas besoin de kleenex pour « Comment(bien) rater ses vacances » à moins que ce ne soit pour sécher des larmes de...rire ?

 

 

 

IMGP7024

Arpentant les allées, je trouve un peu de calme du côté des éditeurs locaux. Je suis gentiment harponnée par un personnage fantaisiste, tout de rose vêtu  qui me présente ses ouvrages. Je me laisse donc séduire par Anne Poiré, auteur chez Seuil du « Journal de ma sœur » et décide de découvrir « Le goût des glaces », journal d’une adolescente mal dans sa peau, aux éditions Le Verger des Hespérides (Nancy). Ce roman a toutes les raisons de me convenir puisque son héroïne porte le nom de ma chère mamie, Stella.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 4 décembre

 

IMGP7025

 

 

 

 

IMGP7026

 

 

 

 

Voici un aperçu de la belle palette d'auteurs rencontrés sur le stand de l'Ecole des Loisirs : Colas Gutman, auteur de "Rose", Audren et son magnifique chapeau (Colas n'a pas cherché à rivaliser !!). Audren est équipée de jolis stylos de toutes les couleurs et de tampons en forme d'étoiles : la dédicace de "Mon sorcier bien-aimé" est aussi magique que la baguette du petit Amazir...        IMGP7040

 

La star incontestable est bien sûr Marie Aude Murail qui voit la file de ses lecteurs s'allonger de minute en minute mais qui est toujours aussi disponible pour ses admirateurs, jeunes et moins jeunes...

 

IMGP7027

 

Beaucoup de succès, mérité, pour Brigitte Smadja à qui je fais dédicacer "Il faut sauver Said" et qui me confie que ce livre tient , chez elle aussi, une place particulière dans son coeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP7029

 

 

 

 

 

Chez Rageot, je retrouve Marc Cantin que j'avais rencontré l'an dernier à la sortie de son livre "Tu es ma vengeance" suite de "Je suis ton secret" et qui ont eu un succès d'enfer au collège. J'ai acheté et fait dédicacer, pour moi toute seule, "Le club des animaux", y a pas de raison...nan !

 

 

 

 

 

IMGP7030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...et d'abord, il est sympa Marc, il a accepté de faire une photo avec moi ! Voilà !

 

 

 

IMGP7038

Erik L'Homme terminait ses dédicaces sur le stand Rageot quand je suis arrivée. Je l'ai donc suivi chez Gallimard. Erik L'Homme confie qu'il dévorait, petit, le club des cinq, Jules Verne ou les Trois mousquetaires dans sa version intégrale mais dont il dit lui-même qu'il devait sans doute l'expurger... Il présente ici A comme Association, romans écrits en collaboration avec Pierre Bottero qui n'a eu le temps d'écrire que 2 tomes. Pierre a terminé le 2e le vendredi avant son accident du dimanche. Comme le dit Erik, l'ouvrage est fini, bien fini, publiable tel quel. Erik L'Homme a décidé de continuer la série, malgré tout...pour le plus grand plaisir de ses lecteurs.

 

 

 

 

 

 

 

IMGP7033

 

 

 

 

 

Marie Desplechin, toujours aussi souriante présente son nouveau livre "La belle Adèle" mais est enchantée de savoir que les collégiens de Béranger dévorent encore "Verte".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP7035C'est avec une émotion toute particulière que je retrouve Jean Philippe Arrou Vignod. Il fait partie des premiers auteurs que j'ai découverts à mes débuts de professeur documentaliste, découvert et conseillé à mes élèves. En particulier, son roman policier "Agence Pertinax" qui figure en plusieurs exemplaires au CDI. JP m'explique qu'il a été entièrement relooké (le roman, pas lui!). La première version dans la collection Lecture junior comportait des dessins en couleur qui ont été repris, retravaillés et insérés en noir et blanc dans cette nouvelle version. Il m'interroge ensuite sur la place de la littérature jeunesse dans les programmes scolaires et l'influence que cela peut avoir dans la pratique des enseignants. Nous déplorons évidemment tous les deux sa disparition de l'enseignement du français même si, heureusement, quelques collègues irréductibles continuent de la faire découvrir à leurs élèves.

IMGP7036

A Fabrice Colin qui a suivi la conversation précédente, je présente Péronne et les conditions dans lesquelles j'essaie d'inciter les p'tits Picards à la lecture : situation sociale difficile mais énorme attente des élèves et échanges riches. Fabrice Colin a participé à une journée spéciale fantasy au CRDP d'Amiens, journée à laquelle je n'ai pas pu participer, à mon grand désespoir... Mais ce samedi, je l'ai eu (presque) pour moi toute seule !!!!!!!

IMGP7037

 

 

 

 

Timothée de Fombelle y était présent et je lui exprime ma joie de le voir ici après l'avoir "loupé" à Amiens. Je lui fais dédicacer les deux tomes de "Tobie Lolness". Il me confie que la suite de Vango est en cours d'écriture...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP7031

Voici l'homme qui révolutionne la littérature jeunesse, Guillaume Guéraud. J'adore ses bouquins car on en ressort transformé, on se pose des questions, on en envie d'en discuter : que demander de plus ? Celui qu'il présente aujourd'hui, "Sans la télé" , aux éditions du Rouergue, est autobiographique et j'ai hâte de m'y plonger...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP7032

 

 

 

 

Vincent Cuvellier a mis récemment les pieds dans le plat dans un article sur son blog où il dénonçait un certain nombre de comportements agaçants lors de rencontres. Il présente ici, sur le stand Actes Sud, un ouvrage sur Charles de Gaulle dans la collection "T'étais qui, toi ?". Je suis repartie avec son originale carte de visite, après avoir évoqué avec lui la situation de la culture à Péronne et la renaissance de notre salon du livre...Et si on l'invitait en Picardie en 2012 ?

 

IMGP7039

Cette journée riche en rencontres se termine sur une note nostalgique : on fête les 50 ans de Fantômette, classique des classiques de la Bibliothèque Rose chez Hachette !

Même si j'étais plus "Club des Cinq", je suis émue de voir Georges Chaulet, toujours bon pied, bon oeil avec sa superbe cravate aux couleurs de son héroïne.

 

 

 

Dimanche 5 décembre

IMGP7041

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cécile Roumiguière dédicace chez Milan son superbe album "Rouge Bala" illustré par Justine Brax. Nos élèves auront la chance de la rencontrer à Péronne le 21 janvier 2011 dans le cadre du Salon du livre. Elle semble ravie de cette perspective surtout lors que je lui indique que Violette, de la série Blue Cerise, fait des ravages au collège !! Elle avoue aussi être très contente d'y retrouver ses copines, Carole Chaix et Maryvonne Rippert...

 

 

Didier van Cauwelaert : IMGP7042

Tiens, un p'tit nouveau ? Pas vraiment...on sent notre homme plutôt à l'aise à sa table de dédicaces, comme s'il avait fait cela toute sa vie ! Il explique son arrivée dans le monde de la littérature jeunesse par le rajeunissement de ses lecteurs habituels qui lui réclamaient un livre, une histoire rien que pour eux. Et bien, voilà c'est chose faite...Il confie avoir lu des choses tout à fait intéressantes en littérature jeunesse (en doutait-il ?) et il cite en particulier Timothée de Fombelle. Je vais donc découvrir la série des Thomas Drimm "La fin du monde tombe un jeudi" et "La guerre des arbres commence le 13".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 6 décembre

IMGP7043

 

 

 

 

IMGP7044

Dernier jour au salon avec les éditions L'Atalante.

La couverture de "Mal Morts" m'intrigue et je rencontre Jean Marc Ligny, très sympathique, qui a beaucoup écrit pour les adultes mais dont je connaissais, en jeunesse, "Les ailes noires de la nuit" sorti chez Rageot dans la collection Cascade pluriel Fantastique. Dans ce nouveau roman, Elodie attire les fantômes...je ne vais pas le commencer ce soir !

Carina Rozenfeld présente "Les portes de Doregon". Là, par contre, j'ai plus été attirée par le nom de l'auteur que par l'esthétique de la couverture (mais c'est mon goût personnel...).

Deux de ses ouvrages ont connu un certain succès grâce à leur sélection dans le Prix des Incorruptibles (mais surtout grâce à leur qualité !!) : "La quête des livres mondes" et "Les clefs de Babel". Ce dernier est très réussi. Denis Guiot, directeur de la collection Soon chez Syros, collection dans laquelle est sorti l'ouvrage, soulignait une de ses qualités : n'être qu'en un tome ! Lorsque je le fais remarquer à Carina, elle m'indique que certains ont été frustrés par la fin mais qu'elle souhaitait en écrivant une fin ouverte, laisser le pouvoir d'imagination de ses lecteurs construire leur propre suite...

Et bien voilà, Montreuil 2010 c'est fini !

J'ai une liste de 32 pages d'idées d'achats pour 2011, à commander chez mes libraires préférées,

Gaëlle et Nathalie, à la Fontaine de Castalie à Péronne.

Une pile de livres à lire m'attend et il est hors de question de patienter jusqu'aux vacances:

c'est donc le moment de mettre en application le titre de mon blog

piqué à la maison d'édition "Rue du Monde" :

TRAVAILLER MOINS POUR LIRE PLUS !